Vivre ses rêves et devenir joueur de poker professionnel

Aujourd’hui je laisse la parole à Jasmin pour un article sponsorisé. Elle va nous parler de personnes ayant décidées de choisir leur vie loin du cadre habituel et de vivre de leur passion, ici le poker, pour la vie, ou le temps d’une parenthèse professionnelle épanouissante et salutaire !

Décider de vivre de sa passion est en soi un défi, qui plus est lorsqu’il s’agit de jeu d’argent. A ce titre le poker, à la fois populaire et controversé, a engendré de nombreuses vocations ces dernières années, donnant lieu parfois à des reconversions… plus ou moins réussies.

En France, le plus populaire des joueurs de poker professionnel s’appelle ElkY. Adolescent, Bertrand Grospellier de son vrai nom, est un élève studieux et plutôt doué. Loin des attentes classiques attribuées à ce génie des chiffres et de la logique, très tôt le jeune homme décide de s’affranchir des conventions pour se consacrer aux jeux-vidéos.

Il est alors considéré comme la star de sa catégorie en Asie où le jeu-vidéo est vécu depuis longtemps comme une institution, comparable au football en France, et où se déroulent les plus grands championnats du monde.

Face à cet engouement unique pour le joueur tricolore, la chaîne de télévision M6 consacrera un reportage à ElkY dans une émission phare diffusée à l’époque en prime time.

http://www.dailymotion.com/video/x6v75t

Nous sommes au début des années 2000, Bertrand est alors loin d’imaginer que dans quelques années il deviendra l’un des plus grands joueurs de poker de la planète.

Entre geek-attitude et train de vie de jet-setteur, ElkY bâtit peu à peu sa propre légende et devient l’égérie de son nouveau sponsor Poker Stars, la salle de poker en ligne n°1 dans le monde.

Succès planétaire qui fera bientôt rêver bien d’autres joueurs de poker en France. Nombreux sont les jeunes amateurs qui tenteront d’imiter la carrière de cette idole d’un nouveau genre.

Seulement ne devient pas joueur de poker pro qui veut… Mercedes Osti, directrice au sein d’un grand groupe et la quarantaine bien entamée, l’aura compris et finement analysé. Amatrice de poker à ses heures perdues, elle décide en 2009 de quitter son entreprise pour vivre pleinement sa passion.

Son objectif, devenir joueuse professionnelle sponsorisée par un site de poker en ligne. Pour y parvenir, c’est en tournois qu’elle doit faire ses preuves et engranger un maximum de gains.

Téméraire elle tentera même sa chance à Las Vegas lors d’un championnat du monde annuel et profitera de l’occasion pour enfourner sa Harley Davidson et faire le tour des grands espaces entourant Sin City.

Si Mercedes ne rencontre pas le même succès qu’ElkY, elle se fait un nom et culmine même au top des meilleurs joueurs des cercles parisiens. Argent, voyages et sentiment d’infinie liberté, la joueuse pro sait qu’elle doit pourtant garder la tête froide.

L’univers du poker professionnel fourmille en effet de jeunes recrues à peine sorties de l’adolescence se voyant déjà, tel Aznavour au début de sa carrière d’artiste, « en haut de l’affiche ». A peine 20 ans et déjà un salaire de cadre, de quoi attiser les passions. Attention cependant à l’atterrissage prévient Mercedes. Contrairement à elle, ces jeunes joueurs ne connaissent rien d’autre que le poker.

Sur les traces d’ElkY combien deviendront à leur tour des légendes ? Repères floués, argent « facile », loin du débat sur l’addiction qui n’a pas lieu d’être dans le monde des joueurs professionnels, Mercedes n’envie rien à ces jeunes sharks qu’elle côtoie durant les tournois et qui critiquent ouvertement son jeu dit, « à l’ancienne ». L’ancienne de son côté, est venue, a vu et a vaincu.Quelques mois plus tard, elle finit pourtant par raccrocher les gants avec la satisfaction d’avoir été au bout de son rêve.

Faire le choix de quitter sa profession, et non sans risques, pour devenir joueuse de poker à plein temps, a d’abord été le fruit d’un long cheminement. Son parcours, son expérience lui offrent un recul et un équilibre dont la jeune génération pleinement confortée par ses rêves de carrière au poker, n’aura jamais profité. Pour eux, comment imaginer alors une vie après le poker ?

Le parcours d’ElkY semble assez exceptionnel, mais celui de Mercedes parait accessible, inspirant et intéressant. Vous avez l’occasion de vivre plusieurs vies, alors n’hésitez pas à prendre ce genre de pause professionnelle pour vous éclater !

Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire