Néo-Auto-Entrepreneurs : racontez-nous votre parcours !

Parcours auto-entrepreneursBienvenue aux nouveaux auto-entrepreneurs !

 

Vous l’avez peut-être remarqué, mais nous accueillons depuis une dizaine de jour un  nombre non négligeable de néo-auto-entrepreneurs sur ce blog.

En effet, l’article que j’ai publié ici pour dénoncer une belle arnaque dont sont victimes ces nouveaux créateurs d’entreprise a fait (et fait toujours) un véritable buzz !

C’était pourtant un petit article bonus qui sortait un peu de ma ligne éditoriale…

Et cet afflux d’entrepreneurs sur le blog n’a pas manqué de susciter l’intérêt de certains lecteurs !

Et oui, nous sommes nombreux à nous poser énormément de questions à leur sujet!

 

Le parcours des nouveaux auto-entrepreneurs

Qui sont-ils ?

Quel est leur nouveau métier d’entrepreneur ? Que faisaient-ils avant ? Pourquoi ont-ils décidé de devenir entrepreneur ?

Est-ce que c’est une véritable reconversion professionnelle ? A plein temps ? En annexe d’une autre activité professionnelle ?

Ou bien est-ce que c’est simplement une continuité ? Une source de revenu supplémentaire ? Un espace de liberté ?

 

Néo-Auto-Entrepreneurs, racontez-nous votre parcours !

Quels sont vos moteurs ? Vos difficultés ? Que faîtes-vous et pourquoi ?

A vous la parole, exprimez-vous via les commentaires et inspirez-nous !

On veut tout savoir !

 

PS: pour les connaisseurs et pour ceux qui ont un site internet: profitez-en, ce blog est en Do-Follow !

 

témoignages auto-entrepreneurs Un grand merci d’avance à ceux qui voudront bien jouer le jeu !

Incoming search terms:

  • auto entrepreneur prothesiste ongulaire
Pour marque-pages : permalien.

23 réactions à Néo-Auto-Entrepreneurs : racontez-nous votre parcours !

  1. TIFFON a écrit:

    Pour ma part, je remercie ce blog pour l’arnaque bien qu’un peu tard puisque je me suis fait avoir mais au final ma persévérance a payé!Et en plus une plainte est déposée, j’espère faire avancer à mon échelle le processus.
    En ce qui concerne les motivations de devenir auto-entrepreneur, dans mon cas, c’est j’espère, un tremplin pour monter ma société dans la peinture et décoration avec un objectif précis environnemental.
    Cette solution s’est avérée la mieux pour l’instant car licenciée en 2010, il me fallait penser à un nouveau travail, plus question de retourner dans le commerce, bien décevant, et retourner après 6 ans d’absence dans le monde de la mode était obsolète voire « has been » pour certaines agences intérim françaises, pour une en particulier dont je ne citerai pas le nom ici.
    De ce fait, il m’a fallu réfléchir à une reconversion, mes indemnités me permettaient de monter un projet et de me former en conséquence, puis au fil des mois et en parcourant les dossiers sur le bâti (à l’époque en recherche d’une maison à acheter avec mon conjoint!), tout ce qui touchait le gros et second oeuvre + la villa déchet sur l’île de Nantes m’ont amenée au concept d’aujourd’hui, récup’ by éli.
    Après plusieurs essais en atelier, la peinture en BTP tombait sous le sens, j’avais déjà un BTS d’arts appliqués, de l’expérience dans les tendances, les harmonies de couleur, une facilité en dessin et informatique plus les compétences de management et de formation face au public, tout cela se réunissait naturellement pour pouvoir monter mon projet et devenir mon propre chef.Mais il me manquait la technique et là c’est le plus dur, recommencer à chercher une alternance et une formation à 40 piges, dur dur dans le BTP et même en temps que femme, encore aujourd’hui c’est difficile de faire son trou.
    Ma persévérance et ma motivation alternées de quelques crises de larme (ça à la maison!!^^) ont fini par être récompensées.
    Aujourd’hui, les difficultés persistent mais, mon diplôme obtenu officiellement, mon inscription en tant qu’artisan, tout cela me rend très fière de ce qui a été accompli déjà.
    Au jour d’aujourd’hui on ne peut plus mettre les gens dans des cases, étiqueter, l’homme détient tellement de facettes possibles qu’il serait dommage de l’enfermer et de ne pas lui donner sa chance.Notre société pessimiste nous oblige à prendre les devants et à s’assumer un peu plus!Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi!
    Alors voilà, j’espère que ce statut controversé et semé d’embûches me permettra, malgré tout, d’avancer…
    Merci de me lire!^^

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Elisabeth de ton témoignage, quelle belle reconversion ! Bravo pour le chemin déjà parcouru! Ton concept est génial et ton site fait envie (http://www.recupbyeli.com)! J’adore le concept de ce blog car il permet de rencontrer des gens qui vont vers leurs rêves, qui passent à l’action, pour ne plus subir un quotidien qui ne leur convient plus. Bref, des gens qui choisissent leur vie ! Et ces nombreux témoignages sont importants, ils prouvent que c’est possible ! Merci Elisabeth et bonne continuation ! Tiens-nous au courant.

  2. france calienno a écrit:

    merci beaucoup de m’avoir fait économiser 270 e ,avant de me lancer en tant qu’autoentrepreneur je m’étais bien renseigné et ce courrier me paraissait bizarre,je vais porter plainte comme conseillé afin que ces personnes cessent leur activité illégale,et que d’autres évitent de perdre de l’argent;je suis en pleine reconvertion professionnelle prudente je vais dire,en ne me lachant pas des deux mains,je garde mon boulot tant que mon nouveau centre d’intérêt ne montre pas une certaine ascension,du moins me permette d’en vivre correctement,je préfère gagner moins en étant bien dans mes baskets plutôt que de bosser pour un patron de longue insatisfait alors qu’il vient de féter son million d’euros de chiffre d’affaire !ci-joint mon site où sont exposées mes petites créations http://www.oddeobois.com
    bonne continuation et bonne chance à tous !

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci France pour ton commentaire ! Ton concept est assez proche de celui d’Elisabeth TIFFON, vous devriez bien vous entendre ! Les gens associent trop souvent reconversion professionnelle et changement radical. Ton exemple nous montre bien que l’on peut être « prudent » dans sa reconversion, en commençant en effet en tant qu’auto-entrepreneur en parallèle de son activité principale. Au début en travaillant le soir et les week-end, puis ensuite en passant à temps partiel: 4/5eme, puis 3/5eme, puis mi-temps, etc… Je te souhaite une belle réussite dans ton projet !

  3. Audrey a écrit:

    Je te tiens vraiment à remercier ce blog de m avoir fait économiser ces 270 euro…. Pour ma part après avoir enchaîner les ptit boulot dans la petite enfance, vendeuse, et l aéronautique je me lance en tant qu auto entrepreneur dans le domaine  » styliste ongulaire » . Autant vous dire qu en se début de parcour être déjà « victime » d une arnaque cela me fait un peu peur!!!!!!!!!!!!!!! Mais bon je vous remercie beaucoup :)

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Audrey. Si tu as un site web que tu veux faire connaître, n’hésites pas à nous laisser son adresse ! Ne t’inquiète pas pour la suite, tu as su déjouer cette arnaque, tu sauras faire face à la suite!

  4. valla cathy a écrit:

    Merci pour ce blog qui au final m’a confirmé l’arnaque de la SEI.
    J’ai d’ailleurs a ce titre diffuser l ‘adresse de votre blog si explicite sur ma page facebook en demandant de partager au maximum!

    Pour ma part mon statut d’auto-entrepreneur est arrivé après bien des réunions d’informations, de recherches divers et variées sur le net (là aussi on trouve tout …et son contraire, alors attention!).

    Je suis aujourd’hui prothésiste ongulaire après un long congé parental ayant auparavant travaillé 15 ans dans la vente.Cette activité est ma seule ressource.

    A coup de formations et d’entraînements (un statut quel qu’il soit ne donne pas par hasard un savoir faire!) j’ai pu obtenir un travail de qualité enfin digne d’être proposé à des clientes.

    J’avoue qu’obtenir mon numéro de siret n’a pas été chose aisée.J’ai toujours entendu dire qu’en quelques clics et environ 48h tout était réglé…et bien ce fut loin d’être le cas pour ma société.
    Il aura fallut un mois et 1/2 d’attente,jalonné d’appels téléphonique interminables , de connections internet pour finalement constitué un dossier papier (ha les bonnes vieilles méthodes…!) Mais à force de persévérance on arrive a tout n’est-ce pas?
    Je ne saurai vous conseiller de vous renseigner correctement sur le statut d’auto-entrepreneur ,car bien que « relativement » accessible ce statut ne convient pas à tous les corps de métier.

    Pour ma part j’ai fait ce choix pour démarrer ma société afin de créer mon fichier clientèle,mais il est certain que je ne le conserverait pas trop longtemps car il y a des revers a ce statut .
    -On est imposé sur son C.A (chiffre d’affaire) et non sur les bénéfices.
    -On ne récupère pas la TVA
    -…/…

    Le statut d’auto-entrepreneur est souvent considéré comme un statut facile et sans contrainte…là encore c’est faux .Si vous ne faites pas votre déclaration de C.A en temps et en heure voir serez passible d’une amende et ce chaque jour de votre retard.

    Donc soyez professionnel jusqu’au bout car être auto-entrepreneur n’est pas un jeu!

    Ma petite société se nome Additio’Nails j’ai aussi créer un site (une étape imparable de nos jours) http://additionails.wix.com/additionails

    Espérant que ce commentaire saura vous apportez des informations nouvelles.

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Cathy! Je ne connaissez pas ce métier de prothésiste ongulaire et voici que vous êtes deux de suite à poster un commentaire sur ce métier !
      Quant au statut d’auto-entrepreneur, tu le dis très bien: cela reste un statut de professionnel, d’entrepreneur, et non pas d’amateur. Il nécessite donc un certain professionnalisme, notamment dans le suivi comptable et financier. Ce statut reste néanmoins « facile et sans contraintes »… par rapport aux autres formes juridiques d’entreprise ! Mais il ne faut pas oublier que ça reste une entreprise qui doit être pilotée en tant que telle ! Tiens-nous au courant du développement de ton activité !

  5. merci mille fois de prevenir les naif comme moi,…..
    maintenant je doute de tous les courriers….que de reclames pour les nouveaux entrepreneurs !!!!
    J’ai depuis 35 ans une petite entreprise d’art en tout genre que je fabrique moi meme, avec une amie aux Pays Bas.
    Je suis rentrée en France depuis un an et de par ce demenagement j’ai perdu mon inscription a la chambre de commerce de Rotterdam,et donc le nr de TVA………..
    j’ai donc du m’inscrire a nouveau. vous pouvez voir sur le blog http://soiesdesoit.blogspot.com
    et sur le site http://www.soiesdesoit.nl les oeuvres dernieres nees
    encore merci Barbara

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Barbara ! Pas de reconversion professionnelle pour toi donc, vu que tu faisais déjà ce métier auparavant! Quoiqu’il en soit, tes produits sont très beaux, j’espère que tu trouveras quelques clients via le blog! Je suis à chaque fois ravi de voir que l’on peut vivre de sa passion !

  6. Adrien P. a écrit:

    Bonsoir, je vous remercie encore de m’avoir confirmer l’arnaque SEI via votre blog, que je me suis empressé de partager moi aussi sur ma page Facebook.

    Je me suis déclaré en auto-entreprise il y a quelques jours, afin de travailler pour mon propre compte.
    Après, plusieurs formations et divers emplois, j’ai enfin décidé de me lancer dans le e-commerce en dropshipping.
    Je pense que c’est la manière la moins risquée de lancer sa boîte sur internet, tout en dégageant du chiffre et pouvoir enfin voir le fruit de mon travail.

    Je n’ai pas encore mon site mais cela ne saurait tarder, ma déclaration d’auto-entreprise a été rapide ainsi que sa validation et en plus, je n’ai pas plus de 200€ à investir pour vendre sur internet, je suis donc entièrement satisfait de la tournure que prennent les évènements, pour le moment.

    Bonne soirée à toutes et tous, Adrien.

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Adrien! Effectivement, le drop shipping est un bon concept pour se lancer dans l’entrepreneuriat et l’e-commerce sans investissement initial trop important: il n’y a finalement que la conception du site à payer. Ce modèle est encore peu pratiqué en France, mais marche très bien outre atlantique: pas de stocks à gérer, pas de logistique à prévoir, pas de trésorerie à avancer… il n’y a qu’à se concentrer sur la vente ! Dans que domaine te lances-tu ? Tiens-nous au courant dès la mise en ligne de ton site !

      • Adrien P. a écrit:

        Dans la lingerie uniquement, pour le moment. Mais je pense ouvrir 1 à 2 sites supplémentaires à court-moyen terme. Oui, le concept est vraiment avantageux quand on veut monter son entreprise sans avoir l’apport nécessaire à un stock de départ… J’espère mettre le site en ligne d’ici environ trois semaines. En tous cas, je te remercie pour ta gentillesse, ton blog est vraiment très intéressant.
        Bonne après-midi.

  7. Catherine Boyer a écrit:

    Bonjour, encore merci pour l’alerte frauduleuse concernant la SEI, une bonne économie de 270 euros mais surtout une prévention pour lutter tous ensemble contre ce type d »escroquerie.
    Bravo pour tous ces témoignages qui font chaud au coeur et cultivent l’Espoir sans lequel la vie elle même serait stérile.
    Personnellement, après des études comptables, j’ai continué a passer mes diplômes tout en travaillant toujours dans le milieu comptabilité/administratif/finances que j’ai pu pratiquer de façons différentes tout au long de ma carrière, j’ai subi plusieurs licenciements économiques, des périodes de chômage, et de remise en question personnelle, mais il est important de ne pas considérer les échecs comme redhibitoires mais comme des éléments qui nous permettent de rebondir et de tenter d’autres directions pour se réaliser. Parfois des petites réussites parfois des grosses déceptions … la vie quoi ! après une ènième perte d’emploi en 2009 j’ai décidé de créer ma propre auto entreprise, »Services Administratifs combinés de bureau » stage créateur avec pôle emploi,formations intensives aux nouveaux outils et technologies.Je me suis inscrite dans plusieurs sociétés d’intérim (… assurer le pain quotidien) et arrivant maintenant à l’aube de la retraite je réactive ma mini entreprise pour éviter les voies de garage. Je peux travailler de chez moi pour des entreprises en connexion à distance, utiliser mes acquis et mes expériences pour monter des projets (financiers comptables administratifs) pour créer, remonter, des entreprises et je suis heureuse de pouvoir partager tout ça.
    Quelques citations qui aident à tenir ou à remonter quand on est dans le creux de la vague  » La vie est la vie…. c’est un combat pour un pays comme pour un homme » »Perdre une bataille … pas la guerre » l’essentiel étant que l’on doit rester important pour soi même , et le rester.
    Amitiés à tous Catherine

  8. aurore a écrit:

    Bonjour et encore merci pour votre article !
    Personnellement, je ne change pas vraiment de vie, je me suis juste déclarée auto-entrepreneur pour pouvoir vendre des accessoires de mode que je réalise à côté de mon travail. C’est un moyen agréable de gagner un peu d’argent de poche et de sortir un peu de la sphère professionnelle classique. Peut être qu’un jour cela ira plus loin mais pour le moment je m’en contente très bien !
    Amités,
    Aurore

  9. Je suis entrepreneur depuis maintenant 6 mois. J’avais auparavant fait 8 ans dans le conseil en stratégie et en management des entreprises. Je dois dire que l’experience est particulièrement enrichissante, mais aussi très difficile par moments ! Quoi qu’il en soit, je ne retournerai en arrière pour rien au monde

    • CharlyCharly a écrit:

      Très difficile par moment ? Tu peux nous en dire plus ? D’autant que ces difficultés ne semblent pas remettre en question ton projet ! Cela veut dire que l’apport positif est supérieur aux difficultés rencontrées.

  10. Christophe a écrit:

    Bonjour,

    Il est vrai que c’est déroutant de commencer son activité en recevant comme premiers courriers (avec les mutuelles ou les fournitures de bureau) des demandes de règlement qui, en lisant bien les petits articles au dos de la feuille, n’est qu’une inscription dans un pseudo-annuaire que personne ne consulte (pour ma part, je n’ai pas reçu celui-là, mais deux autres, je ne saurais dire lesquels, ils sont partis à la corbeille depuis longtemps).
    Sur ce sujet, je tiens également à mettre en garde ceux qui ont payé : le renouvellement est prévu avec tacite reconduction et il faut se désabonner par RAR dans un délai précis. Le comble serait d’être poursuivi pour défaut de paiement par ces escrocs !

    Me concernant, je suis auto-entrepreneur depuis six mois mais je ne suis pas encore « lancé ». En effet, je reste prudent, ma reconversion prendra sûrement du temps et se fera petit à petit (avec temps partiel, mi-temps), je me laisse le temps d’évaluer si « la mayonnaise prend ».

    J’ai effectivement la chance d’avoir un emploi stable (puisque fonctionnaire) mais qui me plait de moins en moins et se mettre à son compte dans ce qui plait vraiment est le but que je recherche maintenant, mais pas à n’importe quel prix. Cependant, cette chance a son revers : le temps consacré au développement de son nouveau projet est très limité (je pense ne pas trop me tromper en disant que le monde du travail actuel laisse peu de temps libre).

    De plus, comme ça a été soulevé plus haut, même en activité accessoire (ce qui est mon cas pour le moment), une entreprise, quelle qu’elle soit, ne se monte pas à la légère et que ce soit à temps plein ou à temps très partiel, il faut prévoir et gérer tout, et essayer d’anticiper et de penser à tout. Je n’ai pas la prétention de dire que j’arrive à la perfection mais c’est plus rassurant pour tout le monde (soit-même et les futurs clients) de se dire que c’est bien ficelé.

    Maintenant, concernant les difficultés, je dirais que comme toute entreprise, l’activité principale reste le commerce (car pas de client, …) donc même si on est au point dans ce qu’on sait faire, il reste le plus important et le plus difficile : se faire connaître et vendre ses prestations. Et comme par définition, être auto-entrepreneur, c’est pour la plupart, être seul, on ne peut pas être excellent en tout. Quand on réfléchit à se lancer, on pense surtout à ses compétences, pas forcément à toutes les autres, pourtant indispensables à l’équilibre global.

    Voilà pour mon vécu sur ces premiers mois. J’en profite quand même pour présenter mon activité qui, je l’espère, changera ma vie : je me lance dans la création de sites internet, à prix compétitifs, à destination des petites structures essentiellement (commerçants, artisans, TPE, …).

    Je suis parti du constat que faire son site impose bien souvent de passer par de grosses agences web qui, certes, proposent du boulot de qualité et sûr-mesure, mais qui, du coup, revient cher, trop cher pour ces petites structures évoquées plus haut.
    J’ai donc décidé d’appliquer les mêmes méthodes qu’une grosse entreprise pour diminuer les coûts (sauf que ce ne sera pas pour profiter aux actionnaires :-) mais pour tirer les prix vers le bas, donc au profit du client) : rationaliser toutes les étapes de création d’un site pour diminuer les coûts (utilisation d’un moteur de site éprouvé, appel à des prestataires extérieurs de qualité pour un résultat très professionnel, …). Le but étant de ne pas réinventer la roue à chaque projet et de faire profiter de ce qui se fait de mieux.

    De plus, étant un prestataire unique et local, mon but est également d’apporter tout le conseil et l’assistance nécessaire pour les personnes pas forcément à l’aise avec les nouvelles technologie, ce qu’une grosse structure n’a pas forcément le temps (ou l’envie) de faire.

    Maintenant, pour plus d’information, c’est par ici : http://netpresence.fr

    Mes amitiés à tous, bon courage et bonne chance dans votre nouvelle vie.

    Christophe

  11. SEB .T a écrit:

    je remercie ce blog pour l’arnaque du sei j’ai faillis me faire avoir!!! moi je me lance dans cette reconversion professionnel par obligation et par choix en même temps! du monde du transport routier a celui du dépannage /repartions informatique!

  12. Thierry a écrit:

    Bonjour Charly et bien-entendu aux auto-entrepreneurs qui suivent ce blog…

    Je tiens comme beaucoup à te remercier de nous avoir alerté sur l’arnaque des 270 €, je me suis promis d’écrire en échange, mon parcours sur ton blog.

    J’ai commencé ma carrière dans le transport, animateur d’équipe, puis il y a 10 ans j’ai pris le virage des arts graphiques. Je suis responsable d’une joyeuse équipe de collaborateurs au sein d’une société de fourniture de produits d’atelier de l’imprimerie.

    Plusieurs raisons me poussent à créer ma petite société en auto-entrepreneur :

    1) Je suis un passionné d’informatique depuis l’achat de mon 1er PC en 1995…
    2) Le monde de l’imprimerie n’a plus qu’une dizaine d’années à « vivre »…
    3) Je vais avoir 40 ans…
    4) Je supporte de moins en moins l’idée d’avoir à supporter les sauts d’humeurs d’un patron…

    Ce moment me semble être le bon pour prendre gentiment mon envol… j’ai envie de vivre de ma passion aujourd’hui, me lever le matin partir travailler avec le sourire…
    Je prends donc pour cette année 2013 un grand virage en créant une micro-société de service à domicile dans le dépannage informatique, initiation informatique, installation et conseils.

    Il y a pour moi un réel potentiel.

    Mon projet avance bien, j’ai créé mon site internet, créé mes cartes de visites, mes flyers sont également prêts à être déposés dans les boites aux lettres

    À suivre… 😉

    Bonne continuation à vous et je souhaite à tous les nouveaux auto-entrepreneurs comme moi, de réussir leur projet en ces temps bien difficiles.

    Bien à vous

    Thierry

    • CharlyCharly a écrit:

      Merci Thierry pour partager avec nous ton aventure !
      Les temps sont difficiles en entreprise, c’est vrai, mais cela ne veut pas dire que les opportunités n’existent pas, bien au contraire !
      Il faut par contre sortir de sa zone de confort et être imaginatif !

      Merci à tous les entrepreneurs qui partagent leurs parcours ici, ils prouvent qu’une autre façon de travailler est possible, et qu’il faut pour cela « oser! »
      Tiens-nous au courant de ta réussite Thierry !

Laisser un commentaire